Mes caméras d'acquisition

Caméra CMOS ZWO ASI 1600 MMC-Pro (actuelle) :

Pour aller plus loin dans l'imagerie du ciel profond, il est nécessaire de se doter de caméras beaucoup plus sensibles et idéalement en Noir & Blanc.
Cette caméra est généralement utilisée à -15°C afin de limiter au maximum le bruit sur les images résultantes.
L'ajout de filtres devant la caméra permet ensuite de reconstituer une image couleur (filtres LRGB) ou fausses couleurs type Hubble (SHO).

Je possède donc les 2 de la marque ZWO en 7nm pour les SHO.
Un pur plaisir depuis que j'ai acquis cette caméra en 2020 de pouvoir améliorer grandement la nature et la qualité des photos !

Canon EOS 1100D refiltré Astrodon (ancien) :

Pour faire de l'imagerie du Ciel Profond, j'utilise un APN Canon EOS 1100D. Celui-ci a été défiltré refiltré Astrodon par le célèbre Richard Galli (http://www.eosforastro.com/).

Il est donc optimisé pour le Ha, cette fameuse raie rouge qu'émettent toutes les nébuleuses à émission et qui est naturellement coupée par le capteur d'origine. Appareil de grand public, cet APN permet déjà de sortir des résultats sympathiques.

Néanmoins, nous parvenons rapidement à un plafond de verre avec cet appareil, puisqu'il souffre énormément de la chauffe du capteur (non refroidi comparé aux caméras dédiées à l'astrophoto), sensibilité inférieure, batterie à penser à recharger, pas de possibilité de bibliothèques de darks car la température du capteur fluctue pendant la nuit et d'une nuit à l'autre, ...

A terme, l'objectif est de pouvoir investir dans une caméra astro. Je dis bien "investir" car c'est un budget conséquent approchant les 2000€ avec la caméra (ZWO ASI 1600 MM cooled), la roue à filtres, les filtres etc ...

 

 

 

camera.jpg